Ateliers Forum ICRSMV 2022

L'ICRSMV recherche des personnes intéressées à animer un atelier au Forum 2022 et à soumettre une proposition. Toutes les propositions doivent porter sur la recherche sur la santé  des militaires, des vétérans, du personnel de sécurité publique et/ou de leurs proches.

Les ateliers sont un lieu de rencontre pour les participants ayant des intérêts communs, dans le cadre d'une discussion ciblée et interactive. Ils permettent de faire avancer un domaine et de créer une communauté autour de ce sujet. Chaque atelier devrait générer des idées qui donneront aux communautés de la santé des militaires, des vétérans, du personnel de sécurité publique et de leurs proches une nouvelle façon organisée de penser au sujet ou une direction prometteuse pour les travaux futurs.

Ils ne doivent pas être des sessions de courtes présentations mais devraient se concentrer sur l’amélioration de la communauté et la création de connaissances communes. Les organisateurs sont responsables du contenu de l'atelier suivi d'une session de discussion. Le comité de planification du Forum sera chargé de programmer les ateliers les matins du 18 ou du 19 octobre 2022, de 7h30 à 9h00. Les animateurs d'ateliers doivent être disponibles pour diriger leurs ateliers aux deux dates susmentionnées. Toutefois, chaque atelier se verra attribuer un seul temps de travail sur une seule journée.

Chaque animateur d'atelier sera chargé de rédiger un rapport d'une page décrivant les objectifs de l'atelier, les points saillants de la discussion, les résultats et les prochaines étapes. Un modèle sera fourni.

Date d'échéance de l'appel : 5 avril 2022 à 12h00

Pour soumettre une proposition pour un atelier, veuillez-vous reconnecter à votre profil de l’ICRSMV ou créer un nouveau profil dans le système de l’ICRSMV.

Les soumissions sont maintenant terminé pour les ateliers de 2022.

Cette année, 9 ateliers seront disponibles pour les délégués inscrits au Forum ICRSMV 2022. Chaque atelier fournira un excellent cadre pour la collaboration et la discussion avec des chercheurs à travers les domaines de la science, de la politique et de la pratique qui sont intéressés à explorer l'art du possible. Des experts en la matière, possédant des connaissances et une expérience pertinentes dans les domaines thématiques, aideront à inciter les parties prenantes à explorer les questions clés concernant le personnel militaire, les vétérans, le personnel de sécurité publique et leurs proches.

Ateliers du mardi matin

  1. La médecine psychédélique : Définitivement sortie de l'ombre, mais est-elle prête pour le grand public ?
  2. La fatigue et les blessures morales chez les personnes en service. Identifier et offrir un soutien et un traitement appropriés aux membres actifs et retraités ainsi qu’à leurs proches.
  3. Le rôle des arts dans le rétablissement et la réadaptation des membres des FAC et des vétérans malades ou blessés au Canada.
  4. La communauté de pratique sur les traumatismes sexuels militaires : Un partenariat visant à promouvoir la compréhension et à réduire l'occurrence et les effets du TSM.

Ateliers du mercredi matin

  1. Le changement de culture rencontre la santé et le bien-être.
  2. Créer un espace pour l'éducation postsecondaire des militaires et des vétérans au Canada.
  3. L'équité dans la prise de décision : L'arbitrage des dysfonctions sexuelles et des traumatismes sexuels militaires à Anciens Combattants Canada.
  4. L'utilisation des données sur les militaires et les vétérans du recensement de 2021
  5. Tracer votre chemin vers l'avenir : Un événement de parrainage pour les étudiants et les chercheurs postdoctoraux. (Événement pour les étudiants)

Inscription

Seulement les participant(e)s inscrit(e)s au Forum 2022 peuvent participer aux ateliers mardi et mercredi matin. Coût d’inscription : 30,00$ par participant(e) par atelier (en plus des frais d’inscription pour le Forum).

L'option d'inscription aux ateliers du matin apparaîtra une fois que vous aurez complété votre inscription au Forum ICRSMV 2022. Veuillez noter que les places sont limitées.

Ateliers du mardi, 18 octobre, 2022


La médecine psychédélique : Définitivement sortie de l'ombre, mais est-elle prête pour le grand public ?

Nous stimulerons la discussion sur un "sujet brûlant" dans la société non scientifique, le milieu universitaire et les populations de militaires et de vétérans que nous servons. Nous partagerons un bref récit historique mettant en évidence les points de contact clés dans l'évolution des médicaments psychédéliques. Les rituels culturels ont émergé historiquement à travers le monde dans des populations séparées par des milliers de kilomètres. Dans le domaine du psychotraumatisme, le psychiatre néerlandais Jan Bastiens a utilisé le LSD pour traiter les survivants de l'holocauste souffrant de ce qui était clairement un TSPT et probablement un préjudice moral. Lui et ses contemporains n'ont malheureusement pas étudié systématiquement l'utilisation des psychédéliques et les traitements ont fini par devenir "souterrains". Cependant, au cours des deux dernières décennies, une renaissance des psychédéliques s'est produite avec une approche résolument "biopharmaceutique" ; le développement de nouvelles molécules, la conduite d'essais cliniques dans des centres universitaires avec l'objectif de l'approbation par les organismes gouvernementaux/réglementaires. Cet atelier se conclura par une discussion sur le présent et l'avenir concernant la sécurité et l'efficacité de ces approches.

Hôte de l’atelier :

Eric Vermetten
Département de psychiatrie, Centre médical universitaire de Leyde, Leyde, Pays-Bas

Heure :

7h30 - 9h00

La fatigue et les blessures morales chez les personnes en service : Identifier et offrir un soutien et un traitement appropriés aux membres actifs et retraités ainsi qu’à leurs proches.

Jusqu'à récemment, les membres de la profession policière étaient empêchés de discuter ou de traiter de leurs problèmes de santé tels que la fatigue, le trouble de stress post-traumatique et les blessures morales. À l'Association des policiers d'Ottawa (APO), nous avons examiné une stratégie de travail pour mettre de l'avant des programmes qui permettraient de développer un environnement sain et résilient. Nous avons commencé par faire remplir à nos membres des questionnaires d'auto-évaluation en 2015 et 2019 qui ont montré que nos membres étaient universellement fatigués et souffraient d'une blessure morale non traité et non diagnostiqué. Depuis, nous avons introduit avec succès la stratégie de gestion de la fatigue de l'OPA ; cette stratégie intègre à la fois les concepts d'une bonne santé du sommeil, ainsi que la sensibilisation et le traitement des blessures morales, et l'accès au Centre des troubles du sommeil si nécessaire. Nous décrirons comment le traitement a été lié à une réduction de l'automutilation et à une amélioration de la qualité de vie de nos membres et nous aiderons d'autres personnes à travailler avec des programmes d'aide à leur personnel et à leurs proches.

Hôtes de l’atelier :

Matt Skof
président (à la retraite) de l'Association des policiers d'Ottawa

Melinda Keenan, PhD
directrice exécutive et clinique, Centre pour la croissance post-traumatique.

Lois James, PhD
doyenne adjointe à la recherche, professeure agrégée, Washington State University, College of Nursing ; Sleep and Performance Research Center ; Counter Bias Training Simulation

Alan Douglass, MD
professeur adjoint, Centre de santé mentale Royal Ottawa
Ancien directeur, la Clinique des troubles du sommeil de l'Hôpital Royal Ottawa

Carlos Echevarria Zayas, MSW
Centre de croissance post-traumatique

Laura Williams, MA, LPCC
clinicien/Programmes pour les proches, Centre pour la croissance post-traumatique

Eva Savage
responsable du bien-être, Association des policiers d'Ottawa

Heure :

7h30 - 9h00

Le rôle des arts dans le rétablissement et la réadaptation des membres des FAC et des vétérans malades ou blessés au Canada.

Il existe un nombre croissant de travaux académiques sur l'efficacité des arts pour réduire l'impact des traumatismes et du TSPT chez les membres des FAC et les vétérans. De plus, les art-thérapeutes et les chercheurs ont discuté de la nécessité de passer de la psychothérapie individuelle aux programmes d'engagement artistique communautaires, qui permettent à la communauté de définir sa propre identité et d'exprimer ses besoins et ses forces. Malgré les preuves scientifiques de l'impact positif des arts créatifs communautaires, le Canada ne comprend pas encore très bien le rôle des arts dans le rétablissement et la réadaptation des membres du service blessés ou malades, des vétérans et de leurs proches. Dans cet atelier, l’animateur s'appuiera sur les résultats d'une étude universitaire et sur des expériences vécues pour alimenter une discussion avec des évaluateurs communautaires et des artistes vétérans en vue de formuler des recommandations sur l'établissement d'un cadre pour les interventions artistiques communautaires au Canada.

Hôte de l’atelier :

Eric Li, PhD
Professeur associé, Université de la Colombie-Britannique

Heure :

7h30 - 9h00

La communauté de pratique sur les traumatismes sexuels militaires : Un partenariat visant à promouvoir la compréhension et à réduire l'occurrence et les effets du TSM

Lors du Forum 2019, nous avons organisé le premier atelier de l’ICRSMV portant sur le traumatisme sexuel militaire (TSM) dans les Forces armées canadiennes (FAC). Depuis, nous avons formé la Communauté de pratique sur le traumatisme sexuel militaire canadien, qui réunit des personnes ayant une expérience vécue, des cliniciens, des universitaires, des ONGs et des représentants des FAC, du MDN et d'ACC, afin de comprendre et de diminuer l'occurrence, et d'aborder les effets du TSM sur la santé mentale des membres actifs et des vétérans. Le rôle des partenaires communautaires et du réseau canadien de TSM financé par MINDS sera détaillé. Les principales réalisations, y compris la première série de symposiums virtuels canadiens sur le TSM et les contributions aux réunions " Conversations critiques " avec les dirigeants juniors et supérieurs des FAC, seront discutées. Les progrès réalisés jusqu'à présent par rapport aux objectifs identifiés lors de notre atelier de 2019 seront examinés. Les participants s'engageront dans des groupes de discussion pour identifier les lacunes dans les connaissances, les nouvelles initiatives et les sujets de recherche pour l'année à venir. Une lentille intersectionnelle sera appliquée pour comprendre les facteurs liés au TSM.

Hôtes de l’atelier :

Margaret McKinnon, PhD
Chaire Homewood sur la santé mentale et les traumatismes
Professeur et chaire associée, Recherche
Département de psychiatrie et des neurosciences comportementales
Université McMaster

Alexandra Heber, MD, , FRCPC
Chef de la psychiatrie, Anciens Combattants Canada
Professeure agrégée, Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales, Université McMaster
Coprésidente, Communauté de pratique canadienne sur les traumatismes sexuels militaires

Linna Tam-Seto, PhD, O.T. Reg. (Ont.)
Professeure adjointe
Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales
Université McMaster
Co-directrice du réseau, Réseau de collaboration sur les traumatismes sexuels chez les militaires canadiens

Heure :

7h30 - 9h00

Ateliers du mercredi matin


Le changement de culture rencontre la santé et le bien-être

Le changement de culture est une priorité clé déclarée des Forces armées canadiennes. Cet atelier se concentre sur la façon dont le changement de culture recoupe la santé et le bien-être dans le contexte militaire. Comment le changement de culture nécessite-t-il une optique de santé et de bien-être et quel changement de culture est nécessaire pour les services de santé des Forces canadiennes (SSFC) ? L'armée est unique en ce sens qu'elle est responsable à la fois de la profession des armes et de la prestation des soins de santé. Les participants à l'atelier entendront des universitaires, des militaires, des professionnels de la santé militaires et des professionnels de la santé civils qui travaillent sur les questions d'équité et d'intersectionnalité. Les principaux objectifs sont d'identifier les leçons que l'on peut tirer sur le changement de culture à partir des soins de santé civils qui ont commencé à s'attaquer à l'histoire du capacitisme, du colonialisme, du racisme, du sexisme et de l'homophobie dans leurs propres pratiques. L'atelier permettra également d'identifier les meilleures pratiques pour les efforts continus de changement de culture au sein SSFC et du Chef – Conduite professionnelle et culture en matière de santé et de bien-être.

Hôtes de l’atelier :

Tammy George, PhD
Professeure adjointe, Université York

Maya Eichler, PhD
Professeure agrégée/Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et engagement communautaire
Université Mount Saint Vincent

Heure :

7h30 - 9h00

Créer un espace pour l'éducation postsecondaire des militaires et des vétérans au Canada

Le Consortium canadien des campus accueillants pour les militaires et les vétérans (CCCAMV) a été mis sur pied pour faciliter (1) une approche coordonnée du soutien à l'éducation postsecondaire pour les militaires (force régulière, réservistes, rangers) et les vétérans qui poursuivent des études postsecondaires, et (2) la collaboration entre les principaux intervenants (militaires, vétérans, établissements d'enseignement postsecondaire (collèges, écoles polytechniques et universités), Forces armées canadiennes, Anciens Combattants Canada, partenaires commerciaux et industriels, fournisseurs tiers, etc. Après la présentation d'un panel interactif sur le contexte, les participants à l'atelier s'engageront dans des discussions en petits groupes pour concevoir un consortium national, rédiger une vision organisationnelle, et créer des pratiques exemplaires, des interventions éducatives et des stratégies de mobilisation des connaissances qui soutiennent académiquement et socialement les apprenants ayant des liens avec les militaires et les vétérans. Les résultats souhaités de l'atelier comprennent la sensibilisation aux besoins éducatifs des militaires et vétérans, l'évolution du CCCAMV, l'amélioration de l'équité dans le paysage postsecondaire et la mise à profit de l'expertise des membres du groupe au profit de ceux qui servent et ont servi.

Hôte de l’atelier :

Suzette Bremault-Phillips, PhD
Professeure associée, Faculté de médecine de réadaptation, Université de l'Alberta

Heure :

7h30 - 9h00

L'équité dans la prise de décision : L'arbitrage des dysfonctions sexuelles et des traumatismes sexuels militaires à Anciens Combattants Canada

Cette discussion mettra en évidence l'approche inclusive du sexe et du genre qu'Anciens Combattants Canada (ACC) entreprend pour assurer l'équité dans les processus de prestations d'invalidité pour les vétérans. Les participants découvriront les principaux outils utilisés par ACC pour appuyer des décisions cohérentes, transparentes, équitables et opportunes en matière de prestations d'invalidité : les lignes directrices sur l'admissibilité au droit à pension et la Table des invalidités d'ACC, ainsi que le travail en cours pour moderniser ces outils en appliquant une optique d’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre (ACSG+). Un examen des nouvelles Lignes directrices sur l'admissibilité au droit à pension d'ACC pour les dysfonctions sexuelles sera présenté. Cette nouvelle LDPE tient compte du sexe et du genre et fournit une approche simplifiée de la prise de décision pour les vétérans souffrant de dysfonctionnement sexuel, y compris ceux qui ont subi un traumatisme sexuel militaire (TSM). L'importance de fournir des avantages thérapeutiques pour la dysfonction sexuelle, dans le cadre de la stratégie globale de soutien aux vétérans souffrant de TSM, sera explorée. La participation de l'auditoire sera encouragée.

Hôtes de l’atelier :

Sébastien Perigny-Lajoie, MSc
Consultant, Anciens Combattants Canada

Melanie MacDonald, BScN, RN, MHSA
EEG Modernization Lead, Strategic Initiatives, Central Operations Division, Anciens Combattants Canada

Margaret Boswall, MD
Conseillère médidicale nationale, Direction générale des professionnels de la santé, Services de consultation médicale, Anciens Combattants Canada

Heure :

7h30 - 9h00

L'utilisation des données sur les militaires et les vétérans du recensement de 2021

Statistique Canada travaille depuis plusieurs années à l'élaboration d'une base de données complète sur le personnel actif des Forces armées canadiennes et les vétérans. À partir de dossiers historiques, de données administratives fédérales et d'une nouvelle question sur le service militaire dans le formulaire court du recensement de 2021, cette base de données contient maintenant les dossiers de plus de 2,7 millions de personnes qui ont servi au cours des 100 dernières années. Il s'agit d'une opportunité sans précédent pour la recherche sur la santé de la population de nos militaires et vétérans actuels. Elle ouvre également des possibilités de comparaisons internationales, puisque le Royaume-Uni et l'Australie ont également ajouté des questions de recensement sur le service militaire en 2021. Cet atelier cherchera à prioriser l'utilisation des données de recensement et explorera également les orientations pour les futurs couplages de données à grande échelle avec les données administratives fédérales et provinciales dans les domaines de la santé et de la socio-économie. Les participants de divers domaines d'études sont invités à se joindre à nous pour définir le futur programme de recherche sur le bien-être des militaires et des vétérans.

Hôtes de l’atelier :

Nathan Svenson
Directeur de la recherche, Anciens Combattants Canada

Jennifer E.C. Lee, PhD
Directrice par interim, Recherche sur le soutien du personnel et des familles, Directeur général – Recherche et analyse (personnel militaire), Chef du personnel militaire, Défense nationale, Gouvernement du Canada

Heure :

7h30 - 9h00

Tracer votre chemin vers l'avenir : Un événement de parrainage pour les étudiants et les chercheurs postdoctoraux (Événement pour les étudiants)

Cet événement de parrainage offrira aux étudiants et aux chercheurs postdoctoraux une occasions formelles de poser des questions et de nouer des contacts avec des chercheurs chevronnés dans les domaines de la santé des militaires, des vétérans et des proches, ainsi qu'avec le personnel de la sécurité publique. L'événement comprendra deux volets, en commençant par un débat d'experts sur ce que ces chercheurs auraient souhaité savoir lorsqu'ils étaient étudiants et boursiers postdoctoraux, sur ce qu'ils savent maintenant de leur carrière et de leur parcours de recherche, et sur ce sur quoi ils travaillent actuellement et qui contribue à l'avancement de leur domaine. La deuxième composante est une session de style World Café au cours de laquelle les participants et les panélistes auront plusieurs petites conversations collaboratives avec des discussions couvrant des questions et des sujets pertinents et importants liés au développement d'une carrière de recherche à fort impact.

Hôte de l’atelier :

Le comité MECP

Heure :

7h30 - 9h00